Les infections urinaires

L'infection urinaire est plus souvent rencontrée chez la femme que chez l'homme. Environ 50 % des femmes font au moins un épisode de cystite au cours de leur existence.

infection urinaire

L'infection urinaire est une affection bénigne sur le plan médical. Son diagnostic et son traitement antibiotique sont en principe simples. Une infection urinaire correspond à l’agression bactérienne du tractus urinaire, entrainant une réaction inflammatoire et des symptômes de nature et d’intensité variables selon la personne et la localisation :

  • Une urétrite : infection au niveau de l’urètre
  • Une cystite : infection au niveau de la vessie
  • Une pyélonéphrite : infection au niveau du rein
  • Une prostatite : infection au niveau de la prostate

Le diagnostic d’infection urinaire doit être envisagé si présence des symptomes suivants : Brûlures au moment d’uriner et/ou envie fréquente d’uriner ; leur association à des douleurs lombaires et à une fièvre >38°C est alors en faveur d’une pyélonéphrite aiguë.

L'examen cytobactériologique des urines (ECBU) est l'examen de réalisation simple de choix pour mettre en évidence l'infection urinaire mais aussi pour identifier le germe en cause et définir le traitement antibiotique le plus adapté. Il nécessite le recueil d’un certain nombre de renseignements cliniques indispensables à l’interprétation du résultat :

  • Prise d’antibiotiques
  • Age
  • Sexe
  • Intervention récente sur l’appareil urinaire et/ou anomalies des voies urinaires
  • Diabète
  • Grossesse

Voici quelques conseils pratiques à suivre pour éviter les infections urinaires:

  • Boire de l’eau régulièrement tout au long de la journée, au moins 1.5l par jour
  • Vider fréquemment et complètement sa vessie pour éviter que l’urine ne stagne
  • Uriner immédiatement après les rapports sexuels
  • S’essuyer d’avant vers l’arrière avec du papier hygiénique
  • Lutter contre la constipation

Les infections urinaires en pédiatrie

Chez les petits enfants et les nourrissons les signes d'une infection urinaire sont particulièrement difficiles à déceler.

Certains peuvent alerter :

  • Une perte d’appétit
  • Des pleurs inhabituellement fréquents
  • De la fièvre sans autre point d’appel
  • Des urines malodorantes.

Les infections urinaires chez l’enfant peuvent être liées à :

  • Une rétention volontaire (par timidité les enfants n’osent pas aller aux toilettes pendant la période scolaire)
  • Une hydratation insuffisante
  • Une tendance à la constipation

Mais il ne faut pas écarter une anomalie fonctionnelle de l’appareil urinaire (rétrécissement de l’urètre ou anomalies des valves de l’uretère) votre médecin vous orientera alors vers un spécialiste.

Bienvenue sur le site des Laboratoires Barrand. Nous utilisons des cookies pour vous permettre de vivre une expérience agréable en ligne et pour améliorer régulièrement notre site web. En navigant sur notre site web, vous vous déclarez d’accord avec l’utilisation de cookies. Ce consentement est révocable à tout moment en supprimant les cookies. Vous trouverez de plus amples informations dans notre Déclaration de Protection des Données. En savoir plus.